Sodome et Gomorrhe

Archives de mots clés: Critique

Lectures de l’Hiver : Afro-futurisme

En septembre dernier, un article de Literary Hub m’apprenait que l’autrice noire américaine de Science Fiction Octavia E. Butler avait enfin trouvé sa place dans la liste des best sellers du New York Times avec son roman La Parabole du semeur, presque 15 ans après sa mort prématurée à l’âge de 59 ans. Le même mois, en France, sortait Les…
Savoir plus

Lectures de l’Hiver : autrice, autrice, autrice

L’année 2020 aura été traversée par la mobilisation des femmes à travers le monde. De l’explosion de colère qui a suivi la remise d’un César complaisant à Polanski (malgré la polémique grandissante et l’incroyable médiocrité de son film), à l’explosion de joie qui a suivi le vote du Sénat argentin en faveur du droit à l’avortement libre et gratuit, de…
Savoir plus

Lectures du mois : Rentrée Littéraire

Ah, septembre. Quand on est un grand lecteur, on hésite entre ravissement et cauchemar. Tant de livres à lire, trop de livres à lire ? Comme chaque année, ce gros truc bien français de la rentrée littéraire malmène les libraires et surtout les livres, noyant sous un flot de publications souvent dispensables des romans indispensables. Je ne prétends pas avoir…
Savoir plus

Luke Cage, série noire

bannière Luke Cage

Après les très réussies Daredevil et Jessica Jones, Netflix et Marvel s’associent de nouveau pour proposer l’adaptation télévisée de Luke Cage, super-héros noir de Harlem. Comme pour ses deux grandes soeurs, la série évite le kitsch de l’univers cinématographique de Marvel et ancre son propos dans le réel, abordant avec brio des questionnements politiques et sociaux d’une brûlante actualité.

Stephen King – « Carnets noirs »

Deux personnages en quête de sens se trouvent confrontés à un choix crucial autour des mêmes carnets volés à un écrivain reclus – la suite inédite de sa trilogie culte. Dans Carnets noirs, Stephen King confronte deux personnages et deux époques autour de son thème de prédilection : l’Amérique, son Histoire, ses ombres et ses contradictions. Encore une fois, un coup…
Savoir plus

« The Long Way Home », l’Odyssée de Louise Penny

Auteure canadienne, Louise Penny publie The Long Way Home, dernier né de la série de l’inspecteur Gamache, un personnage atypique de flic Montréalais qui a fait son succès. Désormais à la retraite, Gamache se lance à la recherche de Peter Morrow, artiste peintre froid et torturé. Entouré d’une joyeuse troupe d’amis, il part dans une odyssée en clair-obscur, plongée vertigineuse…
Savoir plus

Maxime Chattam vous vend (cher) un gros numéro du Nouveau Détective

Rarement un aussi mauvais livre aura été doublé d’un délire idéologique aussi nauséabond. J’ai pourtant lu presque tous les thrillers de Chattam, mais les autres se contentaient d’être de bons divertissements, un peu gores, flirtant peut-être un peu trop avec cette pseudo-science qu’est la criminologie, obsession américaine à chercher une explication à son taux de criminalité qui n’implique pas le…
Savoir plus

Demain Berlin, roman d’un écrivain vivant

Oscar Coop-Phane est un type énervant. Un jeune con prétentieux qui clame à qui veut l’entendre qu’il ne lit « que les auteurs morts », autrement dit qu’il est assez stupide pour se passer du puissant vertige de Joyce Carol Oates ou de la verve vénéneuse de Marc-Edouard Nabe. Notons qu’avec l’allongement de l’espérance de vie ses lectures vont finir par se…
Savoir plus

Marc-Edouard Nabe, “Au régal des vermines”

Il y a en France toute une liste d’écrivains que de grands intellectuels comme Caroline Fourest ou Gérard Miller nous entraînent quotidiennement à détester sans les lire. Nabe fait partie de ceux-là, peut-être même est-il au sommet de cette liste. Nabe. Marc-Edouard Nabe. Pseudonyme d’Alain Zannini, fils de Marcel Zanini, guitariste à ses heures perdues et surtout : écrivain. Grand écrivain,…
Savoir plus

Louise Erdrich brise le silence

Les romans de Louise Erdrich sont de ceux qui vous frappent à l’estomac et vous laisse un bleu à l’âme longtemps après. Ils sont une main qui tantôt caresse, tantôt frappe, ils sont forts et doux, tortueux et directs, nourris par la colère du peuple Amérindien, de ses blessures, d’une Histoire douloureuse, mais aussi d’une culture riche, vivante, foisonnante. Héritière…
Savoir plus