Sodome et Gomorrhe

Archives de mots clés: Dirty Pop

Dirty PÖP / Salement PÖP – QUEER !

Queer. Mot anglais dont la traduction oscille entre “étrange”, “bizarre” ou “peu commun”, utilisé comme une insulte envers les LGBT avant que ceux-ci s’en empare ironiquement pour qualifier tout ceux qui refusent l’hétérocentrisme. Le mouvement Queer, c’est la version LGBT de la négritude: on s’approprie le stigmate pour revendiquer une identité. Gays, Lesbiennes, Bi, Trans… Le monde Queer, en musique,…
Savoir plus

Dirty PÖP / Salement PÖP – Grace Jones

Je ne pouvais pas décemment commencer les Dirty PÖP de l’Oskar Musik Summer sans parler de Grace Jones. Icône Pop, légende vivante, artiste insaisissable, auteure-compositrice-interprète, Grace Jones fascine par sa manière d’être toujours en marge. Hâtivement affublée du titre de “Reine du Disco” alors qu’elle pourrait largement prétendre au trône de la Pop, Grace Jones est aussi une des artistes…
Savoir plus

Dirty PÖP / Salement PÖP – Skylar Grey

Un Dirty PÖP spécial, aujourd’hui, puisqu’il est entièrement consacré à Skylar Grey, de son vrai nom Holly Brook, chanteuse de 27 ans originaire de Mazomanie, village du Wisconsin aux Etats-Unis. Alors qu’elle s’apprête à sortir son premier album sous le pseudonyme de Skylar Grey, “Don’t Look Down”, le 9 Juillet prochain, elle a déjà une carrière bien remplie, de belles…
Savoir plus

Dirty Pöp / Salement Pöp : POP FREAKS

Voilà quelques années maintenant qu’une nouvelle génération d’artistes pop, venus de divers milieux et horizons musicaux (metal, rock, electro, pop) viennent bousculer discrètement les codes d’une musique devenue au fil des décennies de plus en plus consensuelle et passe-partout, surtout l’occasion pour les majors de faire du fric facile et de la musique sans risque de controverse. Ces artistes s’autoproduisent, galèrent dans les clubs pendant des années, ont parfois une petite réputation dans les milieux underground avant d’être découvert par un mécène prestigieux. Le plus célèbre exemple? Lady Gaga qui, quoiqu’on en pense, a révolutionné la musique pop en s’affranchissant de ses codes (rythme, sonorités, format radio…etc). Mais elle n’est pas la seule.

Dirty Pöp : So blues, so swing

Pop War rechange de nom. A la demande général du Cri du Peuple – qui a honteusement précipité ce nouveau numéro avec un billet absolument sexuel sur Beyoncé – cette chronique est rebaptisée Dirty Pöp, comme à ses débuts. Fidèle au concept, le thème aujourd’hui sera “So blues, so swing”, ou quand la pop lorgne génialement vers le jazz et…
Savoir plus