Sodome et Gomorrhe

Oskar Musik Summer – La playlist

Disons que j’avais besoin de réfléchir. Mais maintenant que j’arrive enfin à me détendre, il est temps de le faire sonner, cet été. D’autant qu’il n’est pas aussi dégueulasse que l’été dernier, et que du coup, vous allez bien réussir à vous réserver une heure dans un jardin (ou sur un balcon, désolé les citadins) afin d’écouter une playlist, une mixtape, un album ou un concert, en ne pensant à rien d’autre qu’au soleil et à la musique, et à tout ce que fait ressurgir la musique.

Une étude (je ne sais plus laquelle, ne me demandez pas) a montré que la musique était un besoin humain. Nous avons besoin de musique. Et nous avons aussi besoin de vacances. Et de soleil. Alors pourquoi ne pas combiner les trois ? Si en plus vous mettez le sexe avec, ça peut être vachement sympa, comme cocktail.

Cette année, point de Summer en Juillet. Pas le temps, pas la tête à ça, l’envie de tout plaquer pour aller bouffer de la truite chez les inuits, j’étais vraiment pas en état de vous écrire que j’étais ravi de partager avec vous mes coups de cœur musicaux, de vous faire découvrir des artistes que vous ne connaissez pas, non, je vous détestais tous, et le monde avec, alors c’était pas le moment de me faire chier. Vous aurez remarqué que ça m’arrive assez fréquemment. La lune, j’imagine.

Du coup, on aura de l’été en Septembre. On amènera du soleil dans vos dossier, du sexe dans votre bureau, et de la musique dans vos oreilles lasses, vous qui voudrez tout plaquer pour aller bouffer de la truite chez les inuits. Ce qui semble ne pas être une si mauvaise idée (si ce n’est ce menu problème de fonte des glaces).

Allez, j’arrête de causer, voilà pour commencer la playlist de l’été.

Sex, musik & sun,

Oskar Kermann Cyrus

Posez une bombe

%d blogueurs aiment cette page :